Séminaire : professeur Takuji Yamamoto

En cette rentrée, un séminaire de Takuji Yamamoto, professeur à l’université de Hyogo au Japan et invité au LAGEP aura lieu le 17/09 à 14h dans la salle Jacques Bordet.

Le titre de l’exposé (Title): « Kinetic Modelling of Electroless Nickel-Phophorus Plating under Pressure »

Soutenances de thèses : Badri W. et Tarhini M.

Je vous informe de deux soutenances de thèses, une le matin et une l’après midi, le Mardi 19 Juin Salle Jacques Bordes

Waisudin Badri à 10h: Preparation of polymeric nanoparticles for topical anti-inflammatory applications

Mohamad Tarhini à 14H: Nanoparticules à base de protéine: de la préparation à l’application pulmonaire

Soutenance de thèse : Effet du cholestérol sur les propriétés physiques des membranes liposomiales….

Samar Kaddah soutiendra sa thèse de doctorat le Mercredi 20 Juin à 10h30 en salle Jacques Bordet. Sa thèse est intitulée:
« Effet du cholestérol sur les propriétés physiques des membranes liposomiales de type dipalmitoylphosphatidylcholine: application aux triterpènes tétra- et pentacycliques. »

Carnot : Pitchs start-up & pme innovantes

Les Rendez-vous CARNOT 2018
11ème édition
17 – 18 octobre 2018
Cité des congrès – Lyon
LE RENDEZ-VOUS DE LA R&D POUR LES ENTREPRISES

Plus d’infos Ici

Soutenance Thèse Alexis Zenner

Alexis Zenner présentera sa thèse le mardi 29 mai en huit clos.

Titre : Caractérisation hydro-thermique d’un réacteur industriel. Vers un nouveau procédé plus performant.

Jury : A.M. BILLET (PU)
A.C. ROGER (PU)
V. BELLIERE-BACA(Adisseo)
D. EDOUARD, MCU
K. FIATTY, MCU
C. ROCHA (Adisseo)
G. GAUTHIER (Solvay)

Spécialité : Génie des procédés

Control@Lyon : une journée autour des systèmes EDP hyperboliques

Jeudi 24 Mai, Jean Auriol et Amaury Hayat vont venir pour présenter leurs travaux de recherche qui concernent (pour parti) le contrôle d’équations hyperboliques.
Sur cette journée du 24 Mai, nous allons en profiter pour faire une journée Control@Lyon autour de cette thématique.

La journée commencera à 11h00 par une présentation d’Alexandre Terrand-Jeanne. Les deux invités donneront alors une présentation dans l’après midi.
Plus d’informations sur Jean et Amaury sur leur page web:

http://cas.ensmp.fr/~auriol/

https://amauryhayat.wordpress.com/

11h00 Alexandre Terrand-Jeanne, (LAGEP, Lyon).

Title : Regulation of linear PDE’s by P-I controller using a Lyapunov approach inspired by forwarding methods. Theory and application to the drilling case

Abstract : Most of the existing results for the regulation of PDE’s are based on semi-group and spectral theory. However, these results impose bounds on the control and the measurement operators. For instance, the boundary regulation by boundary control of hyperbolic PDE can not be addressed. In order to deals with more general systems, we introduce a novel Lyapunov functionnal inspired by nonlinear forwarding technics. Our approach is then illustrated in the case of a drilling system.

13h30 Jean Auriol, ENSMP, Paris

Title : Delay-robust stabilization of first-order linear hyperbolic PDEs.

Abstract: In this talk we solve the problem of delay-robust stabilization for systems composed of two linear first order hyperbolic equations. More precisely, one must go back to the classical trade-off between convergence rate and delay-robustness: we prove that, for systems with strong reflections, canceling the reflection at the actuated boundary will yield zero delay-robustness. The proof is based on the equivalence between the considered class of PDEs and neutral-differential equations with distributed delays. This equivalence is obtained using the backstepping approach as an analysis tool. Finally, some extensions for the robust stabilization in presence of delays, but also uncertainties on the parameters and disturbances are proposed.

14h30 Amaury Hayat, UPMC Paris

Title : Stabilization of 1-D nonlinear hyperbolic systems with boundary controls, and application to Burgers and Saint-Venant equations

Abstract: In this talk, we will review several methods to stabilize such systems with very simple controls at the boundaries, based on a Lyapunov approach. In particular, we will show that the general Saint-Venant system, a well-known model for shallow waters used in practice for the regulation of navigable rivers, has a particular structure that enables the stabilization of any of its regular steady-states by simple boundary controls, whatever the source term is. This remains true even if the source term and the physical data associated (bathymetry, friction, section width, etc.) are unknown. This feat comes from the existence of a remarkable local entropy that we will discuss. We will see how to stabilize a shock steady-state for the Burgers equation and a hydraulic jump modeled by the Saint-Venant equations. Finally, we will talk about the design of Proportional-Integral controllers which are very much used in practice while remaining quite hard to handle mathematically for nonlinear infinite dimensional systems.

Room location: CPE Lyon, 3 rue victor Grignard, 69622 Villeurbanne, Room F101 – Batiment CPE.
Pour rappel, vous pouvez retrouver toutes ces informations sur la page web :

https://sites.google.com/site/controlatlyon/

Séminaire du Pr. PEI Hai-Long

Le séminaire de PEI Hai-Long, professeur à l’université South China University of Technology,

aura lieu le jeudi 12 avril à 14h00, LAGEP salle J. Bordet.

Titre : Research on Unmanned Aerial Systems at South China University of Technology
Hai-Long Pei
Abstract: In recent years, Unmanned Aerial Vehicle (UAV) systems have stimulated tremendous interest in academia and industry in China besides the evidence of enormous UAV production in consuming market, because they can potentially greatly
benefit industry in many modern-day applications. However, numerous technical issues have to be addressed before these applications can be successfully and reliably deployed. At South China University of Technology, we have two major centers devoted to research and development in UAV, namely the Ministry of Education Key Lab of Autonomous Systems and Networked Control, and the Unmanned System Engineering Center of Guangdong Province. To strengthen the connections between academic research and system integration in companies, our laboratory has conducted a broad series of projects for development of theory and algorithms, and building of new hardware platforms for a wide range of uses. This talk will discuss the close connections between education, academic research, and system integration in several of our company projects. New techniques will be presented for multi-vehicle relative navigation, fast and precise sea coastal zone surveying, 3D geospatial mapping for laying oil pipelines, and disaster monitoring. The overall objective of our work is to develop innovative theory, efficient algorithms, and novel vehicle platforms to enable UAVs to possess powers well beyond their existing capabilities.

HDR – Claudia Cogné : Apport de la modélisation aux procédés d’élaboration de matériaux solides hétérogènes

Claudia COGNE défendra son HDR le Mardi 10 Avril 2018 à 14H, Amphithéâtre de la BU Sciences, sur
« Apport de la modélisation aux procédés d’élaboration de matériaux solides hétérogènes »

Composé de :

Michel HAVET Professeur (ONIRIS, Nantes) Rapporteur
Hervé MUHR Directeur de Recherche (ENSIC, Nancy) Rapporteur
Khashayar SALEH Professeur (UTC, Compiègne) Rapporteur
Jocelyn BONJOUR Professeur (INSA, Lyon)
Mohamed GUESSASMA Professeur (UPJV, Saint-Quentin)
Jean-Louis LANOISELLE Professeur (UBS, Pontivy)
Denis MANGIN Professeur (UCBL, Lyon)
Roman PECZALSKI Professeur (UCBL, Lyon)

Résumé
Mes activités de recherche sont divisées en deux axes : (i) les procédés de congélation et (ii) les milieux particulaires.
I. Les Procédés de congélation
Etudier la cristallisation de l’eau de façon théorique et pratique permet de corréler les paramètres opératoires du procédé à la taille et à la morphologie des cristaux. Cette démarche est particulièrement utile pour l’intensification de procédés, l’extrapolation de procédés, ou la maîtrise des propriétés d’usage des produits formés. La synthèse de mes travaux peut se découper en deux grandes parties qui reflètent les deux mécanismes de la cristallisation :
(a) les travaux traitant de la mise en œuvre de la congélation pour différents types de produits (agro-alimentaires, pharmaceutiques, effluents industriels). Dans cette catégorie, différents procédés de congélation (congélation convective, congélation sous vide, congélation sur paroi froide) sont optimisés en vue de maîtriser la qualité finale du produit et/ou accélérer les cinétiques de congélation.
(b) les travaux traitant du déclenchement de la nucléation des cristaux. Les bénéfices apportés par les nouvelles technologies telles que les ultrasons, par l’intensification de procédé, ou l’optimisation de phases ont été abordés.
Bien que les problématiques soulevées par ces sujets soient différentes, dues à des domaines d’applications divers (agro-alimentaire, génie pharmaceutique, cosmétologique ou environnement), la démarche globale développée est restée la même. Elle consiste en trois étapes :
1. Caractérisation des propriétés du produit à congeler afin de connaître les limites du procédé et d’alimenter au mieux les modèles numériques. Des dispositifs expérimentaux ont été développés afin de déterminer les propriétés thermophysiques du produit étudié et les conditions d’équilibre liquide-solide. La complexité de certaines configurations (notamment les hautes pressions et les hautes températures générées par les ultrasons) n’a pas toujours permis de mesurer expérimentalement ces grandeurs ; le cas échéant, elles sont issues de la bibliographie et utilisées sans validation expérimentale.
2. Modélisation des cinétiques de cristallisation afin de maîtriser finement la conduite du procédé et de sécuriser le changement d’échelle. Cette étape repose sur l’analyse des différents phénomènes mis en jeu, leur mise en équation et la résolution du système. Les modèles développés sont ensuite validés pour certaines configurations à partir de valeurs expérimentales et/ou de données issues de la bibliographie. Enfin, l’étude paramétrique du modèle permet de définir les facteurs influents du procédé et de déterminer des tendances d’évolution.
3. Observation de la structure du produit fini afin de corréler les paramètres procédé à la qualité finale du produit. La taille cristalline et la morphologie des cristaux confèrent au produit final ses futures qualités d’usage. L’analyse microscopique des produits congelés permet donc de déterminer les paramètres influents et d’étudier les mécanismes de croissance de la glace.

II. Les milieux particulaires
Dans le domaine des matériaux granulaires, mon activité s’est centrée sur la modélisation de matériaux fonctionnels et du comportement thermo-mécanique des milieux particulaires. Ce travail suppose la détermination des caractéristiques intrinsèques des produits élaborés mais aussi leur comportement sous sollicitations externes. Dans cette partie, je me suis focalisée sur les travaux numériques en utilisant des codes de calcul « maison ». Les données expérimentales, étape importante pour la validation des modèles, ont été fournies par les diverses collaborations ou des données bibliographiques.
(a) Comportement thermo-mécanique des milieux particulaires
L’approche des milieux discrets basée sur le caractère discontinu des systèmes multi-corps permet de mieux comprendre les phénomènes activés à l’échelle du grain et d’approcher la nature de l’interface de contact et son évolution au cours du temps. La thèse de V.D. Nguyen soutenue en 2009 s’est focalisée sur le comportement thermique de l’interface de contact soumise au cisaillement dynamique pour simuler l’échauffement de machines-outils. Ce travail sur l’introduction des transferts thermiques dans le code MULTICOR a conduit à une autre application concernant l’étude des écoulements et des phénomènes thermiques générés par frottement lors de la vidange de silos.
(b) Modélisation de matériaux fonctionnels
Concernant l’étude de matériaux fonctionnels à structure complexe, la forte anisotropie des matériaux générés n’a pas permis d’utiliser un des nombreux modèles analytiques de conductivité thermique issus de la littérature. Une modélisation tri-dimensionnelle tenant compte des répartitions et des interconnexions entre phases a donc été développée. Grâce à la méthode des éléments discrets, le modèle développé représente au plus près la géométrie complexe du milieu, en simulant un empilement aléatoire de billes sous contraintes. L’outil développé permet d’aider les élaborateurs dans le choix et le dimensionnement (taux, taille, forme, interconnexion, …) des phases en présence.

Élimination du bore contenu dans l’eau de mer par un système hybride de sorption par résines échangeuses d’ions et de microfiltration

Après trois années de thèse de doctorat, ALHARATI Assma a le plaisir de vous informer que sa soutenance de thèse aura lieu le lundi 26 mars à 10h30 en salle FONTANNES (RdC Bâtiment Darwin D), en face de l’arrêt de train T1 (Université Lyon 1).

Titre de la thèse : Élimination du bore contenu dans l’eau de mer par un système hybride de sorption par résines échangeuses d’ions et de microfiltration

Jury :
Philippe MOULIN (Rapporteur)
François PUEL (Rapporteur)
Anne GIROIR-FENDLER (Examinatrice)
Isabelle LINOSSIER (Examinatrice)
Catherine CHARCOSSET (Directrice de thèse)
Koffi FIATY (Co-Directeur de thèse)

Résumé
Le dessalement de l’eau de mer connait un intérêt croissant depuis une vingtaine d’années afin de répondre aux besoins en eau potable et en eau d’irrigation dans de nombreuses régions dans le monde. Cependant, le bore contenu dans l’eau de mer est incomplètement éliminé par osmose inverse et des concentrations supérieures à la valeur limite de 0,3 mg/L, fixée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sont obtenues. A une concentration plus élevée, le bore peut être dangereux pour les humains, les plantes et les animaux. Dans cette étude, nous présentons des résultats sur l’élimination du bore de l’eau de mer en utilisant une technique hybride de résine échangeuse d’ions/microfiltration sans addition continue de résine. Une membrane de microfiltration en céramique a été utilisée pour retenir la résine échangeuse d’ions dans le réservoir d’alimentation et la boucle de circulation tandis que la solution modèle de bore ou eau de mer était continuellement ajoutée. Tout d’abord, des résines fines 40 – 60 μm ont été obtenues par broyage et tamisage de résines commerciales (Amberlite IRA743, Diaion CRB05 et Purolite S108). Les résines ont ensuite été testées en système batch pour obtenir les cinétiques de sorption et par la technique hybride de sorption/microfiltration pour mesurer les courbes de perçage et le flux de perméat. L’effet de la dose de résine, de la concentration initiale en bore, de la pression transmembranaire et de la taille des pores de la membrane a été étudié. Dans une deuxième partie, l’effet de la taille des particules de résine, les courbes de perçage en sortie d’une colonne a été déterminé et une comparaison entre les performances d’une colonne et d’un système hybride et proposée. Pour la résine Amberlite IRA743, le procédé global a été testé : osmose inverse suivie de sorption/microfiltration. Aux conditions expérimentales testées (3,33 g/L de résine, taille de pores de la membrane de microfiltration 0,1 μm), l’élimination du bore de l’eau de mer ou d’une solution modèle était presque complète ainsi que l’élimination des cellules bactériennes et phytoplanctoniques. Le procédé hybride a permis de réduire la concentration de cellules bactériennes et phytoplanctoniques grâce au rejet stérique par la membrane de microfiltration, suggérant que la même membrane peut être utilisée comme prétraitement avant osmose inverse dans une usine de dessalement complète. De plus, la résine échangeuse d’ions et la membrane de microfiltration ont été efficacement régénérées avec du HCl (0,37%) suivi de NaOH (1%) et réutilisées. Dans une dernière partie, les isothermes et cinétiques de sorption expérimentale sont comparées à des équations classiques, et les courbes de perçage en colonne et en système hybride sont modélisées. Dans l’ensemble, il est suggéré que le procédé hybride de résine échangeuse d’ions et microfiltration peut être une technique possible pour l’élimination du bore.

Mots-clés : Elimination du bore, résine échangeuse d’ions, Amberlite IRA743, microfiltration, procédé membranaire hybride, régénération

Séminaire de Sylvain Bertrand

Jeudi 17 Mai en salle F002 du Bâtiment CPE, Sylvain Bertrand, ingénieur de recherche à l’ONERA (Office National de Recherche En Aérospatiale) donnera une présentation au LAGEP sur
Commande et estimation basées optimisation : combinaison avec des méthodes analytiques et applications aérospatiales

Vous trouverez un résumé de sa présentation ICI.