Soutenance de thèse Sabrina NICOLAS

Après trois années de thèse de doctorat, Sabrina NICOLAS a le plaisir de vous informer que sa soutenance de thèse, intitulée « Nouvelle approche en thérapie anti-tumorale: développement de nanovecteurs du calcitriol ciblant les macrophages » (résumé ci joint), aura lieu le mercredi 21 Novembre à 14h00 à la salle des thèses de la Faculté de Pharmacie de Rockefeller (arrêt de métro « Grange Blanche »). La plupart d’entre vous ne connaissant pas le domaine de Rockefeller, il vous suffit de monter l’escalier extérieur et la salle se trouve sur votre droite.


Résumé

Les macrophages (Mɸ) infiltrés dans les tumeurs orchestrent les différentes étapes du développement tumoral. De par leur capacité à internaliser les nanoparticules (NPs) et leur plasticité phénotypique, ils sont impliqués dans l’efficacité thérapeutique des actifs vectorisés par un rôle de réservoir de NPs ou une modulation de leur réponse envers les cellules néoplasiques. Le calcitriol, métabolite actif de la vitamine D, possède des activités à la fois anticancéreuse et immunomodulatrice. Sa vectorisation via des NPs est une approche thérapeutique intéressante pour potentialiser ses activités tout en limitant les effets secondaires s’opposant à son utilisation clinique dans le cadre de la chimiothérapie. Une étude de formulation a permis de développer des NPs à base d’acide poly(D,L)lactique et de triglycérides (ratio 1:2) d’une taille de 200 nm et présentant une libération prolongée du calcitriol. Des études in vitro menées sur les cellules de cancer du sein MCF-7 ont permis de mettre en évidence l’avantage d’une libération prolongée du calcitriol vis-à-vis de son activité antiproliférative aboutissant à une réduction de 65% de la viabilité cellulaire après 10 jours par rapport au contrôle, non observable avec le calcitriol libre. La participation active des Mɸ à l’activité cytotoxique du calcitriol sur les lignées cellulaires de cancer du sein MCF-7 et de leucémie MV4-11 a aussi été mise en évidence par un modèle de co-culture in vitro. En effet, les NPs de calcitriol, après internalisation par les Mɸ, provoquent une action cytotoxique prolongée contre les cellules MCF-7 en co-culture au bout de 10 jours avec seulement 20% de cellules viables vs 70% en l’absence de Mɸ.

Mots-clés : calcitriol, nanoparticules polymères, macrophages, cancer du sein, leucémie

Soutenance de thèse de Océane Alliod

ALLIOD Océane encadrée par Catherine CHARCOSSET, a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse intitulée « Development and valorization of a membrane emulsification process for the production of nanoemulsions » :

Mardi 20 Novembre à 10H
A la salle de Conférences
de la bibliothèque universitaire Sciences

Résumé
Les nanoémulsions sont des formulations intéressantes pour des applications telles que les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et les produits alimentaires. Elles peuvent être produites par des techniques à basse ou haute énergie. Dans ce travail, un procédé impliquant une pression modérée, l’émulsification membranaire par prémix a été proposée comme alternative. Des nanoémulsions huile-dans-eau (H/E) et eau-dans-huile (E/H) ont été produites avec une installation à l’échelle pilote composée d’un pousse-seringue à haute pression et d’une membrane Shirasu Porous Glass (SPG). Tout d’abord, l’influence de nombreux paramètres du procédé et de la composition sur la taille des gouttelettes et la pression résultante a été étudiée avec des compositions modèles. Ainsi, des nanoémulsions H/E d’environ 260 nm et E/H d’environ 600 nm ont été produites avec succès. Puis, le montage a été utilisé pour produire des nanoémulsions de compositions spécifiques, des nanoémulsions H/E et E/H stabilisées avec des tensioactifs polypeptidiques et une nanoémulsion H/E adaptée à l’injection. Enfin, le procédé développé a été comparé à deux procédés à haute énergie traditionnels, le microfludiseur et les ultrasons en termes de taille des gouttelettes et de conservation d’actifs. Aucune différence entre les procédés n’a été observée en ce qui concerne la préservation de l’actif choisi. Cependant, en ce qui concerne la taille, les nanoémulsions produites par les membranes ont présenté des gouttelettes monodisperses de 335 nm par rapport aux autres procédés qui ont produit des nanoémulsions d’environ 150 nm de taille moyenne mais contenant aussi des gouttelettes de taille micrométrique détectées par diffraction laser et microscopie optique et instables à 3 mois en vieillissement accéléré pour le microfluidizer. Pour cette raison, les nanoémulsions produites par procédé membranaire conviennent pour des applications parentérales avec l’avantage de ne nécessiter aucune étape de filtration. De manière générale, le procédé développé présente par rapport aux autres procédés existants les avantages d’un meilleur contrôle de la taille finale de l’émulsion, d’un procédé industrialisable et stérilisable, et d’une diminution de l’énergie requise.

Séminaire : Daniele Astolfi

Le Jeudi 08/11/2018, Daniele Astolfi, nouveau CR au LAGEP (Section 7) donnera une présentation à 14h00 en salle Bordet.

Sa présentation est séparée en 2 parties avec une première partie ouverte même au non spécialiste où il présentera son activité de recherche.

Dans la seconde partie, Daniele rentrera un peu plus dans la technique et donc ne sera pas vexé si vous vous échappez à ce moment là.

Title : (1) Observers and output regulation: applications in nonlinear systems, multi-agent systems, networked control systems and hybrid systems – (2) A focus on low-power high-gain observers techniques.

Abstract : The following talk is divided into two main parts.
The first part of the presentation focuses of my research themes with a double perspective.
The first perspective concerns the objectives, which are mainly observer and output regulation problems.
The second perspective concerns the context of such problems, that is the classes of systems considered: nonlinear systems, multi-agent systems, networked control systems and more in general hybrid systems.
In the second part of the talke I will present one of the results that I achieved during my research years, that is the design of low-power high-gain observers for observable nonlinear systems.
This novel class of observer presents improve the main drawbacks of the celebrated high-gain observers, that are the sensitivity to high-frequency measurement noise, the numerical implementation challenges and the peaking phenomenon, while preserving its main « good features ».

Soutenance de thèse : PU Junjie

PU Junjie soutiendra sa thèse le 6 novembre au LAGEP.

Titre : Modélisation cinétique de l’hydroconversion catalytique de la lignine pour la production d’aromatiques
Résumé De nos jours, en raison de l’épuisement des combustibles fossiles et des préoccupations environnementales, la transformation de la biomasse lignocellulosique représent un important challenge pour fournir des biocarburants et des bioproduits dans un futur proche. La lignine, qui représente près de 30 %pds de la biomasse lignocellulosique, est la bioressource la plus pertinente et la plus abondante pour produire des composés aromatiques grâce à sa structure polymérique composée d’unités phénylpropane avec des liaisons éthers. Dans ce contexte, l’utilisation de la lignine en tant que précurseur de composés aromatiques suscite beaucoup d’attention de par son faible coût et sa haute disponibilité puisque co-produit dans l’industrie papetière ou les bio-raffineries. Dans la littérature, il apparaît que l’hydroconversion catalytique de la lignine constitue une méthode thermochimique intéressante pour obtenir des rendements élevés en produits liquides. Le but de ce travail était d’étudier les processus réactionnels lors de ce procédé et de développer un modèle cinétique pour l’hydroconversion catalytique de la lignine sur un catalyseur sulfure (CoMoS/Al2O3).
Dans la première partie de ce travail, des mesures cinétiques ont été effectuées dans un solvant donneur d’hydrogène (tétraline) à 350 °C et 80 bars en utilisant un réacteur semi-continu, ouvert sur le gaz avec l’alimentation continue en H2 et équipé d’un condenseur à reflux et de pièges refroidis. Les produits récupérés ont été isolés en quatre fractions : gaz (méthane, dioxyde de carbone, alcanes légers, etc.), liquide organique (phénols, aromatiques, naphtènes, etc.), résidus solubles dans le THF et insolubles dans le THF. Grâce à plusieurs outils analytiques appropriés (GPC, RMN, GCGC, etc.), l’évolution et la composition de ces différentes fractions en fonction du temps de réaction ont été étudiés afin de comprendre les transformations lors de la conversion. Un schéma réactionnel (approche regroupée) a été établi sur la base de ces observations.
La deuxième partie de ce travail a été consacrée au développement d’un modèle cinétique paramétré permettant de décrire mathématiquement chaque étape de réaction au cours de l’hydroconversion de la lignine. Premièrement, les phénomènes physiques impliqués (comportement hydrodynamique des gaz dans notre installation, équilibre vapeur-liquide des mélanges et transfert de masse liquide-gaz) ont été caractérisés. Par la suite, un modèle complet de réacteur a été construit en couplant la cinétique chimique appropriée et les caractérisations physiques. En prenant les données expérimentales recueillies comme base, des paramètres cinétiques fiables (constantes de vitesse et coefficients stœchiométriques) pour chaque étape de réaction ont été obtenus au moyen d’une technique de régression non linéaire. Le modèle résultant nous permet d’avoir une compréhension approfondie du processus de conversion de la lignine.

Mot clés :
- Lignine
- Hydroconversion catalytique
- Catalyseur sulfure
- Schéma réactionnel
- Modèle cinétique

Jury:
M. Haarlemmer, Geert Ingénieur de Recherche CEA/LITEN Rapporteur
M. Pinard, Ludovic Maître de Conférences ENSIP/IC2MP Rapporteur
M. Ducrot, Paul-Henri Directeur de Recherche INRA/IJPB Examinateur
M. Puel, François Professeur CentraleSupélec/LGPM Examinateur
M. Fongarland, Pascal Professeur UCBL1/LGPC Examinateur
Mme. Tayakout-Fayolle, Mélaz Professeure UCBL1/LAGEP Examinateur

Mme. Laurenti, Dorothée Chargée de Recherche CNRS/IRCELYON Directrice de thèse
Mme. Pitault, Isabelle Chargée de Recherche CNRS/LAGEP Co-directrice de thèse

Séminaire : Lucas Brivadis

Lucas Brivadis qui a effectué son stage au LAGEP autour de la synthèse d’algorithmes d’estimation pour les procédés de cristallisation donnera un séminaire sur son stage le 25 octobre 2018.

Lieu : Salle Bordet, 14h00

Titre : Algorithme d’estimation pour une EDP hyperbolique décrivant un procédé de cristallisation

Abstract : Au cours d’un procédé de cristallisation dans un réacteur fermé, le contrôle et l’estimation en ligne de la distribution en taille des cristaux (DTC) sont d’une importance capitale pour l’industrie chimique et pharmaceutique. Dans ce rapport, une étude mathématique d’un modèle du procédé est menée afin de réaliser un algorithme d’estimation en ligne de la DTC. Nous basons nos méthodes sur deux types de mesure : la concentration en solide dans le réacteur et la sonde FBRMR.
Pour la première, notre algorithme se base sur la réalisation d’un observateur de type Luenberger en dimension infinie, puis sur la méthode de Tikhonov. Nous démontrons que cette mesure n’apporte pas suffisamment d’informations, à la fois théoriquement et par des simulations. L’un de nos principaux résultats est la non observabilité du système couplé avec cette mesure. Nous modélisons, par une analyse probabiliste, la mesure effectuée par la technologie FBRMR comme la mesure de la distribution en taille des cordes. Nous mettons en place un algorithme efficace basé sur cette mesure et le testons sur des données simulées et expérimentales. Enfin, nous suggérons une piste pour la réalisation d’un observateur faible basé sur la FBRMR.

Colloque : Innovation dans la Production des Polymères : quels Produits et quels Procédés ?

Le colloque « Innovation dans la Production des Polymères : quels Produits et quels Procédés ? » se tiendra le 29 janvier à 13h jusqu’au, 30 Janvier 2019– 12h
dans le Petit amphithéâtre CPE-Lyon – Campus de la Doua, Villeurbanne, France

Plus d’informations sur http://www.lyon-pse.com/cathala-letort/

Nouveau logo et nouveau nom

Le LAGEP vous présente son nouveau logo et son nouveau nom!

Vous les retrouverez sur le nouveau site, disponible très prochainement, ainsi que toutes les actualités et nouveaux!
Pour les nostalgiques, le site actuel reste encore ouvert quelques temps!

Soutenance de thèse : GIRAUDET Anne Laure & co

Soutiendront prochainement leur thèses :

  • GIRAUDET Anne Laure encadrée par David Kryza, le 26 novembre 2018
  • ARNAULT Joris encadré par Yves CHEVALIER, le 30 novembre 2018
  • MELICH Romain encadré par Catherine CHARCOSSET, le 13 décembre 2018
  • EPHREM Elissa encadrée par Catherine CHARCOSSET, le 18 décembre 2018

Eméritat & nouveau responsable d’équipe

Hatem FESSI a reçu le titre d’éméritat, et poursuit donc son aventure au LAGEP.
Suite à cela, Marie-Alexandrine BOLZINGER prend la responsabilité de l’équipe GePharm.

Séminaire : professeur Takuji Yamamoto

En cette rentrée, un séminaire de Takuji Yamamoto, professeur à l’université de Hyogo au Japan et invité au LAGEP aura lieu le 17/09 à 14h dans la salle Jacques Bordet.

Le titre de l’exposé (Title): « Kinetic Modelling of Electroless Nickel-Phophorus Plating under Pressure »