Soutenance de thèse de Elissa EPHREM

Elissa EPHREM a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse intitulée « Evaluation de l’efficacité des antimicrobiens naturels libres et encapsulés contre la colonisation du jus d’orange par des bactéries lactiques : comparaison entre quatre systèmes d’encapsulation » :

Mardi 18 Décembre à 14H

A la salle Jacques Bordet

Résumé
Le jus d’orange frais est largement apprécié par les consommateurs en raison de son goût agréable
et sa haute valeur nutritionnelle. La qualité du jus d’orange frais est rapidement altérée, notamment
par les microorganismes. L’addition des antimicrobiens d’origine végétale au jus d’orange pourrait
augmenter la durée de vie de ce jus durant le stockage à 4 °C. Parmi ces antimicrobiens naturels,
plusieurs sont sensibles aux facteurs environnementaux qui diminuent leur efficacité dans les
produits alimentaires, ce qui nécessite leur incorporation dans des systèmes d’encapsulation. Bien
que ce domaine soit promettant, l’évaluation de l’activité des molécules antimicrobiennes
encapsulées dans des jus de fruits reste limitée. Nous avons recherché une molécule naturelle
active contre Lactobacillus fermentum, une bactérie impliquée dans la détérioration du jus
d’orange, dans le milieu de culture. Le nérolidol (Ner), un sesquiterpène alcool, a été sélectionné
parmi 28 molécules naturelles (terpènes et phénols) criblées et a montré une puissante activité
contre L. fermentum (concentration minimale inhibitrice (CMI) = 25 µM et concentration
minimale bactéricide (CMB)= 50 µM) dans le milieu de culture à 37 °C. Dans la suite du travail,
le Ner a été incorporé dans le complexe d’inclusion hydroxypropyl-β-cyclodextrin (HP-βCD)/Ner,
les liposomes conventionnels (LCs), les liposomes contenant le complexe d’inclusion
(DCL) et les bicelles. Les analyses HPLC ont montré que les complexes d’inclusion, les LCs et le
système DCL contenaient 40, 30 et 15 µg Ner/mg poudre, respectivement. En outre, les systèmes
ont été caractérisés en termes de morphologie, de taille, d’homogénéité et de potentiel zêta. Le Ner
a été incorporé dans les bicelles à un rapport molaire phospholipides:Ner de 100:1 sans altération
de la structure du système (taille, homogénéité, potentiel zêta, morphologie). Cette formulation a
montré une efficacité d’encapsulation du Ner et un taux d’incorporation des phospholipides élevés
et un pourcentage de Ner dans les bicelles de 0,86%. A des concentrations plus élevées, le Ner a
altéré les caractéristiques physiques (taille, homogénéité, morphologie) et thermodynamiques de la
membrane des bicelles et a augmenté le désordre au niveau membranaire. Le complexe d’inclusion
HP-β-CD/Ner (CMI = 100 µM et CMB= 200 µM) a montré une bonne efficacité contre L.
fermentum dans le milieu de culture à 37 °C. L’efficacité du Ner libre et du complexe d’inclusion
HP-β-CD/Ner a énormément diminué dans le jus d’orange réfrigéré, vu qu’un effet bactéricide
total a été obtenu après 8 et 17 jours d’incubation, respectivement, à 2000 µM en Ner. Alors que
les liposomes ont bloqué cette activité pour au moins 20 jours et ont altéré l’aspect du jus. A 4000
µM en Ner libre ou incorporé dans le complexe d’inclusion, une mort bactérienne totale a été
observée après 5 et 6 jours, respectivement. En outre, la présence du complexe d’inclusion n’a pas
modifié le pH et l’acidité titrable du jus, alors qu’une faible augmentation du degré de Brix a été
observée. Des études ultérieures sur l’activité antibactérienne des bicelles incorporant le Ner
peuvent être envisagées pour déterminer l’efficacité du système préparé. Ce système pourrait être
aussi caractérisé en termes de cinétique de libération, de protection du Ner.

Mots-clés : Activité antibactérienne, bicelles, jus d’orange, Lactobacillus fermentum, liposomes,
nérolidol, complexe d’inclusion de cyclodextrine.

Soutenance de Thèse de Joris ARNAULT

Joris ARNAULT a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse intitulée « Formulations de nouvelles mousses d’extinction incendie avec impact réduit sur l’environnement​ » :

Mardi 11 Décembre à 14H

A la salle Jacques Bordet

La soutenance est huis-clos. Heureusement pour vous, des clauses de confidentialités à remplir consciencieusement vous permettront d’y assister malgré tout !

Vous trouverez ci-joint un résumé (sans les parties confidentielles) de ses travaux.

Résumé
Les mousses extinctrices sont utilisées sur les feux de catégorie B (solvants inflammables). L’efficacité des mousses actuelles contenant des agents moussants fluorés est apportée par la formation d’un film aqueux à la surface du carburant enflammé. Les entreprises recherchent et développent de nouveaux agents moussants sans fluor car ce type de tensioactif est nocif pour l’environnement et la santé. Des mousses très stables sont nécessaires pour qu’une couche épaisse de mousse résiste aux températures élevées et au démoussage par le solvant et évite ainsi la ré-inflammation.
Dans ce travail, l’amélioration de la stabilité de la mousse a été réalisée en utilisant des épaississants dans une solution moussante avec des tensioactifs non fluorés. Des polysaccharides tels que la gomme xanthane ont été utilisés et ses interactions avec des tensioactifs ont été étudiés. Les complexes formés par ces interactions ont été utilisés dans le but d’améliorer la stabilité de la mousse et sa résistance aux flammes. Ceci engendre des mousses de plus faible moussabilité mais de plus grande stabilité. Des tests à échelle réduite ont été réalisés selon la norme EN1568 et ont montré l’efficacité de l’addition de gomme xanthane. Ces formulations innovantes associant des polysaccharides et des agents moussants sont de bonnes alternatives aux formules contenant des tensioactifs fluorés. Le mécanisme d’action des hydrotropes améliorant la moussabilité a aussi été étudié.
Mots clés : Mousse extinctrice, feu, mousse sans fluor, émulseur, interactions polymère-tensioactif

Soutenance de thèse de Romain MELICH

Romain MELICH a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse intitulée « Préparation et caractérisation de microbulles et microgouttelettes par procédés membranaires pour des applications biomédicales ultrasonores​ » :

Jeudi 13 Décembre à 14H

A l’amphithéâtre de physique nucléaire

Au bâtiment Paul DIRAC

Vous trouverez ci-joint un résumé de ses travaux.

Résumé
Le développement de différentes formes colloïdales pour la thérapie et le diagnostic médical ultrasonore connait un intérêt croissant depuis de nombreuses années. En particulier, les microbulles de perfluorocarbone (PFC) sont des agents de contraste intéressants, car le gaz est un puissant réflecteur des ultrasons. Plus récemment, les gouttelettes de PFC ont été proposées pour de nouvelles applications acoustiques. Suite à une impulsion acoustique, les ultrasons induisent un changement de phase de l’état liquide à l’état gazeux. Ce phénomène est appelé la vaporisation acoustique de gouttelettes. Pour toutes ces nouvelles applications, le développement de nouvelles techniques de préparation offrant un contrôle précis de la taille des particules formées lors de la production reste un enjeu primordial. Ainsi, de nouvelles méthodes de préparation basées sur des dispositifs membranaires sont particulièrement intéressantes. L’objectif de la thèse porte donc sur le développement de nouvelles techniques à membrane pour la formulation de microbulles et de microgouttelettes de taille contrôlée, en vue d’applications en imagerie et thérapie ultrasonore.
Dans ce travail, l’émulsification membranaire directe avec un module membranaire de type cross-flow a été utilisée pour la préparation de microbulles stabilisées par des tensioactifs solubles, tandis qu’un module de type microkit a permis l’obtention de microbulles stabilisées par des phospholipides. Dans un second temps, l’émulsification membranaire par prémix a permis de formuler des microgouttelettes de PFCmonodispersées. Pour les différentes formes colloïdales préparées, nous avons documenté l’influence des paramètres du procédé (pression, débit et contrainte de cisaillement), des paramètres de formulation (molécules stabilisatrices, type de PFC de la phase dispersée) et des paramètres de la membrane (taille des pores) sur la formation des microbulles et microgouttelettes. Nous avons finalement démontré la fonctionnalité des microbulles et microgouttelettes formées, par leur caractérisation acoustique, et montré qu’elles présentent des propriétés compatibles pour les applications biomédicales.

Séminaire : Lucas Brivadis

Lucas Brivadis qui a effectué son stage au LAGEP autour de la synthèse d’algorithmes d’estimation pour les procédés de cristallisation donnera un séminaire sur son stage le 25 octobre 2018.

Lieu : Salle Bordet, 14h00

Titre : Algorithme d’estimation pour une EDP hyperbolique décrivant un procédé de cristallisation

Abstract : Au cours d’un procédé de cristallisation dans un réacteur fermé, le contrôle et l’estimation en ligne de la distribution en taille des cristaux (DTC) sont d’une importance capitale pour l’industrie chimique et pharmaceutique. Dans ce rapport, une étude mathématique d’un modèle du procédé est menée afin de réaliser un algorithme d’estimation en ligne de la DTC. Nous basons nos méthodes sur deux types de mesure : la concentration en solide dans le réacteur et la sonde FBRMR.
Pour la première, notre algorithme se base sur la réalisation d’un observateur de type Luenberger en dimension infinie, puis sur la méthode de Tikhonov. Nous démontrons que cette mesure n’apporte pas suffisamment d’informations, à la fois théoriquement et par des simulations. L’un de nos principaux résultats est la non observabilité du système couplé avec cette mesure. Nous modélisons, par une analyse probabiliste, la mesure effectuée par la technologie FBRMR comme la mesure de la distribution en taille des cordes. Nous mettons en place un algorithme efficace basé sur cette mesure et le testons sur des données simulées et expérimentales. Enfin, nous suggérons une piste pour la réalisation d’un observateur faible basé sur la FBRMR.

Colloque : Innovation dans la Production des Polymères : quels Produits et quels Procédés ?

Le colloque « Innovation dans la Production des Polymères : quels Produits et quels Procédés ? » se tiendra le 29 janvier à 13h jusqu’au, 30 Janvier 2019– 12h
dans le Petit amphithéâtre CPE-Lyon – Campus de la Doua, Villeurbanne, France

Plus d’informations sur http://www.lyon-pse.com/cathala-letort/

Nouveau logo et nouveau nom

Le LAGEP vous présente son nouveau logo et son nouveau nom!

Vous les retrouverez sur le nouveau site, disponible très prochainement, ainsi que toutes les actualités et nouveaux!
Pour les nostalgiques, le site actuel reste encore ouvert quelques temps!

Soutenance de thèse : GIRAUDET Anne Laure & co

Soutiendront prochainement leur thèses :

  • GIRAUDET Anne Laure encadrée par David Kryza, le 26 novembre 2018
  • EPHREM Elissa encadrée par Catherine CHARCOSSET, le 18 décembre 2018

Soutenance de thèse : Effet du cholestérol sur les propriétés physiques des membranes liposomiales….

Samar Kaddah soutiendra sa thèse de doctorat le Mercredi 20 Juin à 10h30 en salle Jacques Bordet. Sa thèse est intitulée:
« Effet du cholestérol sur les propriétés physiques des membranes liposomiales de type dipalmitoylphosphatidylcholine: application aux triterpènes tétra- et pentacycliques. »

HDR – Claudia Cogné : Apport de la modélisation aux procédés d’élaboration de matériaux solides hétérogènes

Claudia COGNE défendra son HDR le Mardi 10 Avril 2018 à 14H, Amphithéâtre de la BU Sciences, sur
« Apport de la modélisation aux procédés d’élaboration de matériaux solides hétérogènes »

Composé de :

Michel HAVET Professeur (ONIRIS, Nantes) Rapporteur
Hervé MUHR Directeur de Recherche (ENSIC, Nancy) Rapporteur
Khashayar SALEH Professeur (UTC, Compiègne) Rapporteur
Jocelyn BONJOUR Professeur (INSA, Lyon)
Mohamed GUESSASMA Professeur (UPJV, Saint-Quentin)
Jean-Louis LANOISELLE Professeur (UBS, Pontivy)
Denis MANGIN Professeur (UCBL, Lyon)
Roman PECZALSKI Professeur (UCBL, Lyon)

Résumé
Mes activités de recherche sont divisées en deux axes : (i) les procédés de congélation et (ii) les milieux particulaires.
I. Les Procédés de congélation
Etudier la cristallisation de l’eau de façon théorique et pratique permet de corréler les paramètres opératoires du procédé à la taille et à la morphologie des cristaux. Cette démarche est particulièrement utile pour l’intensification de procédés, l’extrapolation de procédés, ou la maîtrise des propriétés d’usage des produits formés. La synthèse de mes travaux peut se découper en deux grandes parties qui reflètent les deux mécanismes de la cristallisation :
(a) les travaux traitant de la mise en œuvre de la congélation pour différents types de produits (agro-alimentaires, pharmaceutiques, effluents industriels). Dans cette catégorie, différents procédés de congélation (congélation convective, congélation sous vide, congélation sur paroi froide) sont optimisés en vue de maîtriser la qualité finale du produit et/ou accélérer les cinétiques de congélation.
(b) les travaux traitant du déclenchement de la nucléation des cristaux. Les bénéfices apportés par les nouvelles technologies telles que les ultrasons, par l’intensification de procédé, ou l’optimisation de phases ont été abordés.
Bien que les problématiques soulevées par ces sujets soient différentes, dues à des domaines d’applications divers (agro-alimentaire, génie pharmaceutique, cosmétologique ou environnement), la démarche globale développée est restée la même. Elle consiste en trois étapes :
1. Caractérisation des propriétés du produit à congeler afin de connaître les limites du procédé et d’alimenter au mieux les modèles numériques. Des dispositifs expérimentaux ont été développés afin de déterminer les propriétés thermophysiques du produit étudié et les conditions d’équilibre liquide-solide. La complexité de certaines configurations (notamment les hautes pressions et les hautes températures générées par les ultrasons) n’a pas toujours permis de mesurer expérimentalement ces grandeurs ; le cas échéant, elles sont issues de la bibliographie et utilisées sans validation expérimentale.
2. Modélisation des cinétiques de cristallisation afin de maîtriser finement la conduite du procédé et de sécuriser le changement d’échelle. Cette étape repose sur l’analyse des différents phénomènes mis en jeu, leur mise en équation et la résolution du système. Les modèles développés sont ensuite validés pour certaines configurations à partir de valeurs expérimentales et/ou de données issues de la bibliographie. Enfin, l’étude paramétrique du modèle permet de définir les facteurs influents du procédé et de déterminer des tendances d’évolution.
3. Observation de la structure du produit fini afin de corréler les paramètres procédé à la qualité finale du produit. La taille cristalline et la morphologie des cristaux confèrent au produit final ses futures qualités d’usage. L’analyse microscopique des produits congelés permet donc de déterminer les paramètres influents et d’étudier les mécanismes de croissance de la glace.

II. Les milieux particulaires
Dans le domaine des matériaux granulaires, mon activité s’est centrée sur la modélisation de matériaux fonctionnels et du comportement thermo-mécanique des milieux particulaires. Ce travail suppose la détermination des caractéristiques intrinsèques des produits élaborés mais aussi leur comportement sous sollicitations externes. Dans cette partie, je me suis focalisée sur les travaux numériques en utilisant des codes de calcul « maison ». Les données expérimentales, étape importante pour la validation des modèles, ont été fournies par les diverses collaborations ou des données bibliographiques.
(a) Comportement thermo-mécanique des milieux particulaires
L’approche des milieux discrets basée sur le caractère discontinu des systèmes multi-corps permet de mieux comprendre les phénomènes activés à l’échelle du grain et d’approcher la nature de l’interface de contact et son évolution au cours du temps. La thèse de V.D. Nguyen soutenue en 2009 s’est focalisée sur le comportement thermique de l’interface de contact soumise au cisaillement dynamique pour simuler l’échauffement de machines-outils. Ce travail sur l’introduction des transferts thermiques dans le code MULTICOR a conduit à une autre application concernant l’étude des écoulements et des phénomènes thermiques générés par frottement lors de la vidange de silos.
(b) Modélisation de matériaux fonctionnels
Concernant l’étude de matériaux fonctionnels à structure complexe, la forte anisotropie des matériaux générés n’a pas permis d’utiliser un des nombreux modèles analytiques de conductivité thermique issus de la littérature. Une modélisation tri-dimensionnelle tenant compte des répartitions et des interconnexions entre phases a donc été développée. Grâce à la méthode des éléments discrets, le modèle développé représente au plus près la géométrie complexe du milieu, en simulant un empilement aléatoire de billes sous contraintes. L’outil développé permet d’aider les élaborateurs dans le choix et le dimensionnement (taux, taille, forme, interconnexion, …) des phases en présence.

Séminaire de Jérome Bastien

Jérome Bastien, MCU du Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité (LIBM), Université Lyon I, donnera un séminaire en Salle Bordet, Jeudi 26/04/2018, 14:00

Titre : Frottement, Identification en Biomécanique et circuits de trains.

Résumé : J’ai travaillé sur la modélisation de lois de frottement sur systèmes dynamique à nombres finis de degrés (résultats théoriques d’existences et d’unicité et de convergence de schémas numériques). Ces modèles ont, entres autres, servi à modéliser des systèmes réels (tendeur de courroie de moteur ou véhicules roulant). Depuis une dizaine d’année, je m’intéresse à la modélisation du mouvement au sein du CRIS, devenu LIBM. A partir de données expérimentales, des procédures d’identification de paramètres biomécaniques ont été mises au point dans le cas certains mouvement simples.

Récemment, la description analytique complète de l’espace de travail plan (zone du plan que peut atteindre l’extrémité distale du membre supérieur d’un humain par exemple) a été proposée, de façon purement géométrique, sans aucun calcul symbolique, comme c’est habituellement fait.

Parallèlement, un brevet a été dépose en 2012, sur des circuits de train miniatures. Outre des résultats théoriques de dénombrement, ressemblant curieusement à la notion de polygones auto-évitant, une utilisation didactique et géométrique par ce jeu est en cours d’exploitation pour des élèves du secondaire.

J’exposerai l’ensemble de ces travaux à partir de la présentation, simplifiée et réactualisée, de mon HDR (2013), disponible sur http://utbmjb.chez-alice.fr/recherche/articles_provisoires/HDRtranspa_Jbastien.zip