Journées du LAGEP : 22 et 23 Juin 2017

Ces journées scientifiques sont un rendez-vous annuel incontournable au niveau du laboratoire. Elles sont l’occasion pour les doctorants de présenter leurs travaux de recherche (présentations orales et sessions posters) à l’ensemble du personnel du laboratoire et ses partenaires académiques et industriels. Elles auront lieu le 22 et 23 Juin 2017 au Petit-Amphi de CPE Lyon. Évènement à ne pas rater !

Programme scientifique ICI
Contacts :

    Isabelle Pitault (pitault@lagep.univ-lyon1.fr)
    Noureddine Lebaz (noureddine.lebaz@univ-lyon1.fr)

Le LAGEP est membre de l’institut Carnot depuis 2011.

Concours Logo LAGEP

Bonjour à tous,

Le mois dernier nous avons proposé à nos doctorants et post-doctorants de remasteurisé le logo du LAGEP.
Océane nous fait la proposition suivante :

Alors si vous aimez, votez pour!

Merci à Océane!

Séminaire : Questions autour du contrôle et de l’optimisation des effets du champ de cavitation ultrasonore

Ce jeudi 23 mars à 14h00 en salle Bordet Stéphane Labouret a gentiment accepté de donner une présentation dont le titre est :
« Questions autour du contrôle et de l’optimisation des effets du champ de cavitation ultrasonore »

Codegepra : Prix de thèse de génie des procédés soutenue en 2015 dans le domaine du génie des procédés

Séminaire : Nouveau procédé de précipitation pour la synthèse d’alumine

Robin Lafficher soutient sa thèse le 01/12 à l’IFP Solaize. Il fera une répétition au LAGEP le mardi 22 Novembre à 16 h, salle Jacques Bordet, pour ceux qui ne peuvent pas aller à l’IFP, ou qui souhaitent échanger sur le sujet.
Sujets : Nouveau procédé de précipitation pour la synthèse d’alumine (mots clés : micromélange, precipitation, meteriau pour catalyse)
Encadrants : Didier COLSON, François Puel

Séminaire : Modélisation de l’hydrolyse enzymatique de la biomasse lignocellulosique par bilan de population

Noureddine Lebaz présentera ses travaux le mardi 15 Novembre à 16 h, salle Jacques Bordet

Titre : Modélisation de l’hydrolyse enzymatique de la biomasse lignocellulosique par bilan de population
& Simulation et analyse des trajectoires de particules dans un réacteur: applications au traitement de l’eau et à la culture des algues

Résumé :

I) L’hydrolyse enzymatique de la lignocellulose est la réaction de décomposition de la biomasse via un biocatalyseur : les enzymes. Dans le cas de la cellulose, sa destruction produit des monomères de glucose fermentescibles en bioétahnol (dit de seconde génération). L’étape de la décomposition est limitante d’où l’intérêt d’une modélisation fiable. Dans ce travail, le formalisme de bilan de population est utilisé afin de gérer au mieux les hétérogénéités du substrat, en particulier sa distribution de tailles. Des aspects numériques et expérimentaux seront discutés.

II) L’objectif du travail est la simulation à l’aide des outils de la mécanique des fluides numérique (CFD) de l’hydrodynamique et des trajectoires de particules au sein d’un réacteur photocatalytique agité/non agité. Dans ce cas, la distribution de la lumière est à prendre en compte dès lors que le fluide (et la phase dispersée: micropolluants, microalgues …) ne voit pas le même champ de lumière selon sa position spatiale. Des approches Euleriennes (continues) et Lagrangiennes (discontinues) seront discutées dans le but de prédire l’efficacité de ce type de réacteurs.

Thèse : Nouveau procédé de précipitation pour la synthèse d’alumine

Robin Lafficher soutient sa thèse le 01/12 à l’IFP Solaize.

Il fera une répétition au LAGEP le mardi 22 Novembre à 16 h, salle Jacques Bordet, pour ceux qui ne peuvent pas aller à l’IFP, ou qui souhaitent échanger sur le sujet.

Sujets : Nouveau procédé de précipitation pour la synthèse d’alumine
Mots clés : micromélange, precipitation, meteriau pour catalyse
Encadrants : Didier COLSON, François Puel

Séminaire : Modélisation de l’hydrolyse enzymatique de la biomasse lignocellulosique par bilan de population

Le LAGEP a le plaisir d’accueillir son nouveau Maître de Conférences, Noureddine LEBAZ recruté cette année.
Ce dernier fera un séminaire le mardi 15 novembre à 16h, salle Jacques Bordet.

Titre :

Modélisation de l’hydrolyse enzymatique de la biomasse lignocellulosique par bilan de population &
Simulation et analyse des trajectoires de particules dans un réacteur: applications au traitement de l’eau et à la culture des algues

Résumé :

I) L’hydrolyse enzymatique de la lignocellulose est la réaction de décomposition de la biomasse via un biocatalyseur : les enzymes. Dans le cas de la cellulose, sa destruction produit des monomères de glucose fermentescibles en bioétahnol (dit de seconde génération). L’étape de la décomposition est limitante d’où l’intérêt d’une modélisation fiable. Dans ce travail, le formalisme de bilan de population est utilisé afin de gérer au mieux les hétérogénéités du substrat, en particulier sa distribution de tailles. Des aspects numériques et expérimentaux seront discutés.
II) L’objectif du travail est la simulation à l’aide des outils de la mécanique des fluides numérique (CFD) de l’hydrodynamique et des trajectoires de particules au sein d’un réacteur photocatalytique agité/non agité. Dans ce cas, la distribution de la lumière est à prendre en compte dès lors que le fluide (et la phase dispersée: micropolluants, microalgues …) ne voit pas le même champ de lumière selon sa position spatiale. Des approches Euleriennes (continues) et Lagrangiennes (discontinues) seront discutées dans le but de prédire l’efficacité de ce type de réacteurs.

Thèse : Traitement d’eaux usées industrielles par congélation sur paroi froide

Thouaiba Htira soutiendra sa thèse le 23 septembre à Lyon, à 10h dans l’amphithéâtre de la bibliothèque universitaire.

Thèse : Transformation Induite au cours d’un Procédé Industriel (TIPI) de compression directe : Transition polymorphique de la caféine et propriétés physique des comprimés

Audrey JUBAN a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse effectuée sous la direction de : M. François Puel et Mme. Stéphanie Briançon.

La soutenance se tiendra le mercredi 31 aout 2016 à 13h30 dans le grand amphi CPE (bâtiment CPE, site de la Doua).

Résumé:

Ce manuscrit est consacré à l’étude des transformations polymorphiques induites au cours du procédé de compression directe, et à son incidence sur les propriétés mécaniques des comprimés. L’objectif principal de ce travail est d’apporter des éléments de compréhension sur la transition polymorphique de la caféine (principe actif modèle) Forme I en Forme II survenant lors du procédé de compression directe, et de déterminer si celle-ci a un impact sur la contrainte à la rupture du comprimé.

L’utilisation du simulateur de compression Styl’One Classique (Médel’Pharm) et d’une machine de fatigue (Instron®) pour la fabrication des comprimés, a permis d’étudier deux paramètres de procédé (pression et vitesse de fabrication) et deux paramètres de formulation (dilution du principe actif et nature du diluant) représentatifs de conditions industrielles. Les transitions de phase de la caféine ont été évaluées par analyse calorimétrique différentielle (ACD). De plus, des études cinétiques ont été conduites durant plusieurs mois afin d’observer l’influence de ces différents paramètres sur la transition polymorphique de la caféine anhydre Forme I en Forme II dans les comprimés au cours de leur stockage. Enfin, l’analyse du mécanisme de transition de ce principe actif a été réalisée au moyen d’une loi exponentielle étirée, issue du modèle de Johnson-Mehl-Avrami

La contrainte à la rupture des comprimés (caractéristique globale) a été mesurée par un test de rupture diamétrale, la dureté de surface des comprimés (caractéristique locale) par nano-indentation. Un premier modèle de prédiction de la contrainte à la rupture selon la teneur en caféine a été développé. Les principales caractéristiques du cycle de compression calculées à partir des données enregistrée par le simulateur de compression ont permis d’analyser le comportement des formules lors de la compression puis d’établir un second modèle de prédiction de la contrainte à la rupture.

Les résultats de transition polymorphique et de propriétés physiques de comprimés seront alors confrontés.