Journées du LAGEP : 22 et 23 Juin 2017

Ces journées scientifiques sont un rendez-vous annuel incontournable au niveau du laboratoire. Elles sont l’occasion pour les doctorants de présenter leurs travaux de recherche (présentations orales et sessions posters) à l’ensemble du personnel du laboratoire et ses partenaires académiques et industriels. Elles auront lieu le 22 et 23 Juin 2017 au Petit-Amphi de CPE Lyon. Évènement à ne pas rater !

Programme scientifique ICI
Contacts :

    Isabelle Pitault (pitault@lagep.univ-lyon1.fr)
    Noureddine Lebaz (noureddine.lebaz@univ-lyon1.fr)

Le LAGEP est membre de l’institut Carnot depuis 2011.

Concours Logo LAGEP

Bonjour à tous,

Le mois dernier nous avons proposé à nos doctorants et post-doctorants de remasteurisé le logo du LAGEP.
Océane nous fait la proposition suivante :

Alors si vous aimez, votez pour!

Merci à Océane!

Prix du service de l’IFAC France 2017

Le professeur Bernhard MASCHKE a reçu le prix du service 2017 de l’IFAC France.
Nous l’en félicitons ainsi que les autres candidats :
Yann Chamaillard – Michel Devy – Maurice Fadel – Yann Le Gorrec – Bernhard Maschke – Farouk Yalaoui

Mois invité : Fulvio Forni, enseignant chercheur de l’université de Cambridge

Fulvio Forni enseignant chercheur de l’université de Cambridge commence lundi prochain son « mois invité » au sein de notre laboratoire.

Vous pouvez trouver des informations sur sa thématique de recherche ici:

https://sites.google.com/site/fulvioforni/

Séminaire : Differential analysis of nonlinear systems: positivity, monotonicity and interconnections.

Fulvio Forni enseignant chercheur de l’université de Cambridge commence lundi prochain son « mois invité » au sein du LAGEP.

Vous pouvez trouver des informations sur sa thématique de recherche ici:

https://sites.google.com/site/fulvioforni/

Il donnera un séminaire mardi 04/04/2017, 14h00 en salle Bordet.

Title

Differential analysis of nonlinear systems: positivity, monotonicity and interconnections.

Abstract
Differential analysis aims at inferring global properties of nonlinear behaviours from the local analysis of the linearised dynamics. The novel notion of differential positivity extends linear positivity to the nonlinear setting: a nonlinear system is differentially positive if its linearization along trajectories leaves a cone (field) invariant. Notably, monotone systems are differentially positive. Differential positivity extends monotonicity to manifolds, replacing order relations with local orders. The property strongly restricts the asymptotic nonlinear behavior, through suitable extensions of Perron-Frobenius theory and of results on contraction of the Hilbert metric. Motivated by the importance of positivity in linear systems theory, we discuss the relevance of the property for applications and how much the property restricts the behavior of open nonlinear systems.

Séminaire : Introduction aux systèmes hyperboliques quasi-linéaires

Dans le cadre des journées Control@Lyon, Yue-Jun Peng, Professeur à l’université Blaise Pascal donnera un séminaire jeudi prochain (30/03/2017) à 14h00 au LAGEP en salle Bordet.

Titre.
Introduction aux systèmes hyperboliques quasi-linéaires,

Résumé.
Dans cet exposé, on introduit d’abord certaines notions sur le système hyperbolique quasi-linéaire. On présente des résultats sur l’existence locale de solutions régulières au problème de Cauchy.
Par un exemple simple on montre une propriété fondamentale du système concernant la formation de singularité de solutions en temps fini. On introduit ensuite la notion de solutions faibles et entropiques. Enfin on considère le problème aux limites avec conditions de Dirichlet. Celui-ci est très utile pour étudier le Problème de contrôlabilité exacte du système.

Séminaire : Questions autour du contrôle et de l’optimisation des effets du champ de cavitation ultrasonore

Ce jeudi 23 mars à 14h00 en salle Bordet Stéphane Labouret a gentiment accepté de donner une présentation dont le titre est :
« Questions autour du contrôle et de l’optimisation des effets du champ de cavitation ultrasonore »

Séminaire le 02 février : Ground states of a two phase model with cross and self attractive interactions

Marcello Ponsiglione, chercheur de l’université de la Sapienza (Rome), est pour un mois au LAGEP (invité par le département GEP et Ulysse).

Pour connaitre la thématique de recherche de Marcello, vous pouvez consulter sa page web: http://www1.mat.uniroma1.it/people/ponsiglione/Home.html

Il donnera un séminaire le 02 février prochain en salle Bordet à 14h00.

TITLE: Ground states of a two phase model with cross and self attractive interactions

ABSTRACT:
In this talk we will introduce a variational model for two interacting species (or phases), subject to cross and self attractive forces. We show existence and several qualitative properties of minimizers. Depending on the strengths of the forces, di fferent behaviors are possible: phase mixing (aggregation) or phase separation (segregation) with nested or disjoint phases. The results have been obtained in collaboration with M. Cicalese and L. De Luca (TUM University of Munich), and M. Novaga (University of Pisa).

Exposé : Minimal controllability time for the heat equation under state constraints

Jérome Loheac (http://www.irccyn.ec-nantes.fr/~loheac/), chercheur en automatique à l’Ircyn, sera en visite au LAGEP du 14 au 22 novembre prochain.

Il donnera un séminaire le jeudi 17 novembre à 14h00 en salle Bordet.

Titre : Minimal controllability time for the heat equation under state constraints

Abstract : The free heat equation is well known to preserve the non-negativity of solutions. On the other hand, due to the infinite velocity of propagation, the heat equation is null-controllable in an arbitrary small time. The following question then arises naturally: Can the heat dynamics be controlled under a positivity constraint on the state, requiring that the state remains non-negative all along the time dependent trajectory?
I will show that, if the control time is large enough, constrained controllability holds. I will also show that it fails to be true if the control time is too short. In other words, despite of the infinite velocity of propagation, under the natural positivity constraint on the state, controllability fails when the time horizon is too short.

Thèse : Commande prédictive et commande tolérante aux défauts appliquées au système éolien

B. Mohamed a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse intitulée
«commande prédictive et commande tolérante aux défauts appliquées au système éolien ».
Sous la direction de : M. Othman Sami et Mme. Othman Nida.
La soutenance se tiendra le vendredi 8 Juillet 2016 à 14h dans le grand amphi CPE (bâtiment CPE).

Résumé:

« Dans ce projet de thèse, la commande prédictive à base de modèle (MPC) est utilisée pour la commande et la commande tolérante aux défauts de l’éolienne. Afin d’optimiser le temps de calcul de la commande MPC, qui peut rendre son implémentation en ligne irréalisable, les entrées de la commande ont été paramétrées par les fonctions de Laguerre (LMPC) ou les fonctions de Kautz (KMPC). Ceci a permis de réduire le temps de calcul d’un tiers. La commande MPC robuste par approche min-max a également été considérée dans l’objectif de rendre la stratégie de commande robuste aux incertitudes paramétriques, et à l’apparition de défauts. Ces différentes stratégies ont état évaluées sur un modèle de l’éolienne à deux masses, avec une commande multi entrée (angle d’inclinaison des pâles et couple du générateur) /multi sortie (puissance générée et vitesse du générateur), avec contraintes sur les entrées et les sorties. à la suite, la commande MPC paramétrée par les fonctions de Laguerre ou de Kautz a été reformulée dans l’unique objectif de compenser le défaut. En effet, sur une éolienne en fonctionnement stable et possédant des lois de commande qui ne s’accommode pas aux défauts, il est possible de calculer la correction nécessaire à considérer par les lois existantes afin de compenser le défaut, si le défaut est bien détecté et estimé. Cette stratégie est recherchée si l’industriel ne souhaite pas changer les lois de commande établies sur l’éolienne, car les stratégies de commande MPC discutées peuvent faire l’ensemble de travail : poursuite de la trajectoire désirée et l’accommodation aux défauts ».