Élimination du bore contenu dans l’eau de mer par un système hybride de sorption par résines échangeuses d’ions et de microfiltration

Après trois années de thèse de doctorat, ALHARATI Assma a le plaisir de vous informer que sa soutenance de thèse aura lieu le lundi 26 mars à 10h30 en salle FONTANNES (RdC Bâtiment Darwin D), en face de l’arrêt de train T1 (Université Lyon 1).

Titre de la thèse : Élimination du bore contenu dans l’eau de mer par un système hybride de sorption par résines échangeuses d’ions et de microfiltration

Jury :
Philippe MOULIN (Rapporteur)
François PUEL (Rapporteur)
Anne GIROIR-FENDLER (Examinatrice)
Isabelle LINOSSIER (Examinatrice)
Catherine CHARCOSSET (Directrice de thèse)
Koffi FIATY (Co-Directeur de thèse)

Résumé
Le dessalement de l’eau de mer connait un intérêt croissant depuis une vingtaine d’années afin de répondre aux besoins en eau potable et en eau d’irrigation dans de nombreuses régions dans le monde. Cependant, le bore contenu dans l’eau de mer est incomplètement éliminé par osmose inverse et des concentrations supérieures à la valeur limite de 0,3 mg/L, fixée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sont obtenues. A une concentration plus élevée, le bore peut être dangereux pour les humains, les plantes et les animaux. Dans cette étude, nous présentons des résultats sur l’élimination du bore de l’eau de mer en utilisant une technique hybride de résine échangeuse d’ions/microfiltration sans addition continue de résine. Une membrane de microfiltration en céramique a été utilisée pour retenir la résine échangeuse d’ions dans le réservoir d’alimentation et la boucle de circulation tandis que la solution modèle de bore ou eau de mer était continuellement ajoutée. Tout d’abord, des résines fines 40 – 60 μm ont été obtenues par broyage et tamisage de résines commerciales (Amberlite IRA743, Diaion CRB05 et Purolite S108). Les résines ont ensuite été testées en système batch pour obtenir les cinétiques de sorption et par la technique hybride de sorption/microfiltration pour mesurer les courbes de perçage et le flux de perméat. L’effet de la dose de résine, de la concentration initiale en bore, de la pression transmembranaire et de la taille des pores de la membrane a été étudié. Dans une deuxième partie, l’effet de la taille des particules de résine, les courbes de perçage en sortie d’une colonne a été déterminé et une comparaison entre les performances d’une colonne et d’un système hybride et proposée. Pour la résine Amberlite IRA743, le procédé global a été testé : osmose inverse suivie de sorption/microfiltration. Aux conditions expérimentales testées (3,33 g/L de résine, taille de pores de la membrane de microfiltration 0,1 μm), l’élimination du bore de l’eau de mer ou d’une solution modèle était presque complète ainsi que l’élimination des cellules bactériennes et phytoplanctoniques. Le procédé hybride a permis de réduire la concentration de cellules bactériennes et phytoplanctoniques grâce au rejet stérique par la membrane de microfiltration, suggérant que la même membrane peut être utilisée comme prétraitement avant osmose inverse dans une usine de dessalement complète. De plus, la résine échangeuse d’ions et la membrane de microfiltration ont été efficacement régénérées avec du HCl (0,37%) suivi de NaOH (1%) et réutilisées. Dans une dernière partie, les isothermes et cinétiques de sorption expérimentale sont comparées à des équations classiques, et les courbes de perçage en colonne et en système hybride sont modélisées. Dans l’ensemble, il est suggéré que le procédé hybride de résine échangeuse d’ions et microfiltration peut être une technique possible pour l’élimination du bore.

Mots-clés : Elimination du bore, résine échangeuse d’ions, Amberlite IRA743, microfiltration, procédé membranaire hybride, régénération

Stage Master : Etude des mécanismes et des conditions de nucléation de la glace

Proposition de stage Master (6 mois)
Intitulé : Etude des mécanismes et des conditions de nucléation de la glace
Contexte : Les particules d’aérosols jouent un rôle clé dans la pollution atmosphérique, la formation de nuages et le réchauffement climatique. D’autrepart, elles créent un milieu propice aux réactions hétérogènes gaz-particules quipeuvent modifier de manière significative la chimie atmosphérique influençant la qualité de l’air, la formation des nuages et le climat. Or les transitions de phase des particules d’aérosols dans l’atmosphère et leur impact sur le bilan radiatif de la planète sont mal compris et donc absents des modèles climatiques utilisés actuellement.
Sujet : L’objectif du stage est de mieux comprendre les mécanismes et les conditions de nucléation de la glace. Le stagiaire analysera la formation et les propriétés de solides amorphes ou cristallisés à partir de solutions aqueuses de liquides inorganiques potentiellement présents dans l’atmosphère. Les particules étudiées ici iront des gouttelettes aqueuses modèles à des particules collectées sur le terrain.
Pour cela, différentes étapes seront envisagées :
1) Exploiter l’étude bibliographique qui concerne les transitions de phase des particules d’aérosols et établir une synthèse de l’état des connaissances.
2) Effectuer des essais de calorimétrie pour caractériser le comportement thermique du milieu.
3) Mettre au point une méthode d’observation du changement de phase par cryo-microscopie.
4) Réaliser une analyse paramétrique pour définir les paramètres influents du changement de phase.

Profil : Vous préparez un M2 en Chimie, Chimie-physique, Physique-chimie atmosphérique ou Génie des Procédés idéalement. Rigueur, méthode et organisation sont exigées.
Durée : 6 mois
Lieu : Laboratoires LAGEP et IRCELYON (campus de la Doua)
Contacts : Envoyer CV + LM + notes (L3 et M1) aux adresses suivantes :
claudia.cogne@univ-lyon1.fr (LAGEP)
corinne.emmelin@univ-lyon1.fr (IRCELYON)

Thèse : Modélisation multi-échelles liquides / liquide dispersion

Nom :Tanmoy Kanti DEB
Ecole doctorale : ED Chimie
Directeurs : Nida OTHMAN
Début de la thèse : 03/06/2016
Fin prévue de la thèse :01/07/2019
Financement :

Nouvel arrivant : Isabelle Pitault, CR1 CNRS

Le LAGEP a le plaisir d’accueillir Isabelle PITAULT, CR1 CNRS, au sein de l’équipe DYCOP.
Nous lui souhaitons la bienvenue.

Prix « Excellence in Drying Pharmaceuticals and Biologicals »

Séverine VESSOT a reçu le prix « Excellence in Drying Pharmaceuticals and Biologicals », décerné par la société SANOFI à l’occasion du 19th International Drying Symposium ‘IDS2014’ (Centre des Congrès de Lyon, 24-27 Août 2014). Ce prix récompense les travaux de recherche de son équipe sur l’optimisation de la lyophilisation des produits pharmaceutiques.

Seminaire de Delphine Bresch Pietri

Jeudi 20 novembre, à 14h00 salle Jacques Bordet, Delphine nous présentera une partie de ses travaux :
Title: Implicit integral equations for modeling systems with a transport delay — Control stakes and open problems

Abstract: Delays are well-known to be often related to transportation of material, e.g., when sensors and actuators are not co-located. In this talk, we focus on a particular class of such transport delay,
satisfying an integral equation involving past values of the process flow rate. We illusrate the relevance of this modeling with experimental data from several fluid flow subsystems of thermal
engines (Exhaust Gas Recirculation, after-treatment devices).

In particular, we present experimental results carried out on an test-bench at GIPSA-lab, Grenoble, to control the mist inside an elongated tube. This test bench consists of a horizontal column
equipped with a mist actuator located at the inlet and fans generating an air flow circulating along the tube. The control objective is to stabilize the mist at the output of the tube actuating
on the wind speed (i.e. the fans velocities). Correspondingly, this set-up involves an integral-type transport delay (between the inlet and the output of the tube) which is also input-dependent.

Finally, we draw some control perspectives and present related open problems.

Traitement des eaux usées industrielles par congélation

Résumé : La technique consiste à congeler partiellement les eaux usées dans le but de former de la glace pure et une solution concentrée en polluants. Les essais sont conduits avec 3 systèmes modèles dans un pilote de cristallisation sur paroi froide opérant en dynamique, avec une circulation de la solution. Une modélisation est développée pour interpréter les phénomènes.

  • Doctorant : T. HTIRA
  • Durée d’encadrement :  09/2012 à 08/2015
  • Encadrement : C. COGNE, E. GAGNIERE, D. MANGIN

Granulomètres (Mastersizer MS3000, Malvern, Zétasizer nanoseries ZS, Malvern)

Development of an oral recombinant nanovaccine again the dog cestode parasite E. granulosus and the study of the intestinal mucosal immunopathological response to the infection

  • Etudiant :  BENAVIDES Uruguaysito
  • Diplôme : Doctorant
  • Durée d’encadrement :  Octobre 2012 - Octobre 2015
  • Encadrement : Briançon Stéphanie, Bourgeois S. Petavy Anne Françoise

Doctorant Thèse MENRT

  • Etudiant :  AMAN POMMIER Fabrice
  • Diplôme : Doctorant Thèse MENRT

Dr-Chimie