Durée : 36 mois
Début : Octobre 2017,
Laboratoires : LAGEP-LGPC

Contexte et objectif.
Cette offre de thèse s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par l’Agence Nationale pour la Recherche intitulé POLYCATPUF. Regroupant deux laboratoires académiques et un industriel, ce projet a pour objectif de développer des procédés catalytiques innovants basés sur des mousses à cellules ouvertes élastomères. Ces nouveaux supports présentent l’avantage de ne pas nécessiter de prétraitement agressif comme il est nécessaire par exemple avec leur homologue en inox. L’avantage de la structuration du milieu a été démontré pour un grand nombre d’applications afin de rendre plus performant et plus économe le procédé catalytique. Néanmoins, l’une des limitations dans l’applications de ces structures est la difficulté de déposer les phases catalytiques, notamment si l’on envisage à terme un passage à grande échelle pour une industrialisation.
L’objectif des travaux de thèse sera de mettre au point une méthodologie de dépôt de phases catalytiques hétérogènes sur des mousses en polymères et de les mettre en oeuvre dans des réactions modèles en système liquide-solide et gaz-liquide-solide. L’autre aspect de la thèse sera l’étude de la mise en oeuvre de ces mousses polymères sous contraintes afin de profiter des caractéristiques uniques de déformabilité de ces matériaux dans des configurations totalement inédites. La thèse démarrera en Octobre 2017 pour une durée de 3 ans.
Profil du candidat.
Le candidat devra avoir une formation initiale en génie des procédés ou en catalyse/chimie-physique (Master ou ingénieur). Il est essentiel d’avoir un intérêt pour l’expérimentation ; des connaissances en modélisation seraient idéales. Nous recherchons quelqu’un avec des capacités d’autonomie et de communication (« reporting »).
Localisation.
La thèse sera partagée entre le Laboratoire d’Automatique et Génie des Procédés (LAGEP) et le Laboratoire de Génie des Procédés Catalytiques (LGPC), dirigée par David Edouard (LAGEP) et Pascal Fongarland (LGPC). Ces deux unités sont localisées à Villeurbanne (La Doua- Rhône). Le doctorant recevra un salaire selon la réglementation en vigueur.

Contacts
Stephanie.briancon@univ-lyon1.fr
04 72 43 18 93
Pascal.fongarland@univ-lyon1.fr
David.edouard@univ-lyon1.fr
Tel : 04 72 43 17 57