Noureddine Lebaz présentera ses travaux le mardi 15 Novembre à 16 h, salle Jacques Bordet

Titre : Modélisation de l’hydrolyse enzymatique de la biomasse lignocellulosique par bilan de population
& Simulation et analyse des trajectoires de particules dans un réacteur: applications au traitement de l’eau et à la culture des algues

Résumé :

I) L’hydrolyse enzymatique de la lignocellulose est la réaction de décomposition de la biomasse via un biocatalyseur : les enzymes. Dans le cas de la cellulose, sa destruction produit des monomères de glucose fermentescibles en bioétahnol (dit de seconde génération). L’étape de la décomposition est limitante d’où l’intérêt d’une modélisation fiable. Dans ce travail, le formalisme de bilan de population est utilisé afin de gérer au mieux les hétérogénéités du substrat, en particulier sa distribution de tailles. Des aspects numériques et expérimentaux seront discutés.

II) L’objectif du travail est la simulation à l’aide des outils de la mécanique des fluides numérique (CFD) de l’hydrodynamique et des trajectoires de particules au sein d’un réacteur photocatalytique agité/non agité. Dans ce cas, la distribution de la lumière est à prendre en compte dès lors que le fluide (et la phase dispersée: micropolluants, microalgues …) ne voit pas le même champ de lumière selon sa position spatiale. Des approches Euleriennes (continues) et Lagrangiennes (discontinues) seront discutées dans le but de prédire l’efficacité de ce type de réacteurs.